La parité hommes-femmes (B1-C1)

Lien vers l’article : la famille et la vie en couple

Lien vers l’article : les tâches ménagères

Innégalités hommes-femmes :
http://insuf-fle.hautetfort.com/archive/2013/03/24/inegalite-entre-garcons-filles-faisons-bouger-les-choses.html

La parité, mode d’emploi :
http://www.slideshare.net/cvera/parit-mode-demploi?from_search=2

Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ? : http://www.grainedecurieux.fr/enfant/famille/pages/role-grands-parents.aspx

Qui va garder les enfants ? (reportage vidéo) (B1-C1) :
http://www.francetv.fr/nouvelles-ecritures/qui-va-garder-les-enfants/
http://www.elle.fr/Societe/News/Qui-va-garder-les-enfants-Le-docu-sur-la-parite-a-la-maison-2012832
http://www.marieclaire.fr/,ces-meres-qui-refusent-la-garde-de-leurs-enfants,20161,607711.asp
http://www.lexpress.fr/tendances-hommes/pourquoi-les-peres-divorces-obtiennent-rarement-la-garde-des-enfants_1125688.html

Regardez ce site intéressant qui lutte contre le sexisme : « macholand.fr »
http://macholand.fr/

Rester à la maison ou travailler ? (vidéo)
http://www.cndp.fr/tdc/tous-les-numeros/les-combats-feministes/videos/article/rester-a-la-maison-ou-travailler.html

Combats pour la parité : (vidéo)
http://www.reseau-canope.fr/tdc/tous-les-numeros/les-combats-feministes/videos/article/combats-pour-la-parite.html

La parité :
Pendant plusieurs siècles, les femmes n’étaient pas reconnues légalement comme l’égal des hommes. Que ce soit pour l’accès à l’éducation, aux professions, aux droits civiques et juridiques, les femmes dépendaient de leur mari. Même les premières Déclarations des droits de l’homme ne concernaient pas les femmes. C’est suite à plusieurs années de luttes menées sur plusieurs fronts que les femmes ont pu atteindre le niveau d’égalité légale et juridique qu’elles ont aujourd’hui.
Au cours des dernières années, les luttes des femmes ont été menées en visant l’obtention de la parité et de l’équité salariale. Que ce soit en politique ou au travail, les femmes veulent être reconnues. L’équité salariale vise alors à ce qu’hommes et femmes soient payés au même salaire pour un travail équivalent. La parité vise à augmenter la proportion des femmes occupant des postes liés au pouvoir et aux décisions (membre de l’Assemblée, membres du Sénat, chef d’entreprise, etc.).
Malgré les grands pas qui ont été franchis au cours du 20e siècle, il reste encore quelques défis à relever: combattre la pauvreté et l’analphabétisme qui touchent plus de femmes que d’hommes dans le monde, augmenter le nombre de femmes dans les postes décisionnels.
Principales revendications féministes :
La Constitution française, dans son article premier, « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion ». Qu’en est il de la distinction selon le sexe ? Quand on constate les disparités salariales, les multiples violences faites aux femmes (physiques, verbales et visuelles) et l’absence du partage des tâches domestiques, on peut voir que la tâche reste lourde.
Les esprits chagrins ne manqueront pas de nous signaler que notre sort est beaucoup plus enviable que celui des femmes au Nigeria par exemple. C’est un fait. Je dirais même que notre sort en France est beaucoup plus enviable que dans la majeure partie des pays du monde. Est-ce pour cela qu’il faut nous taire, subir parce qu’ « ailleurs c’est pire » ? A-t-on vu les esprits s’échauffer face aux réclamations homosexuelles en leur signalant la situation des homosexuel-ele-s en Egypte par exemple ? Il s’agit juste de montrer combien le féminisme a mauvaise presse (sans mauvais jeu de mots d’ailleurs) en France.
Quelques revendications :
– Lancer une campagne d’éducation et de sensibilisation au travail domestique, encore géré selon une récente enquête de l’express (septembre 2002) par 80 % des femmes françaises.
– L’éducation doit promouvoir les deux sexes. Les lobbys marchands continuent à persister dans un sexisme des plus dévalorisants pour les femmes. On le constate dans les rayons de jouets où un garçon se verra proposer des jeux ludo-éducatifs pendant que la petite fille aura à sa disposition fer à repasser et ménagère.
– Développer l’information au travers des media et des administrations sur le nom de famille : une femme mariée n’est pas obligée de changer de nom et peut donner son nom à ses enfants. Chaque personne peut porter conjointement le nom de sa mère et de son père.
– Les femmes victimes de violences conjugales doivent pouvoir conserver le domicile conjugal.
– Lutter contre le harcèlement sexuel en milieu de travail, dans les transports,
– Le congé de paternité doit être étendu, même imposé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s